Artisans BTP: aide RSI Bâti Pro

Les accidents du travail sont gravement fréquents dans le secteur BTP, ce qui provoque d'ailleurs, au-delà des drames humains que l'on imagine sans peine, un taux élevé de cotisations AT1 (10%).

Afin de lutter contre ce fléau, souvent dû à un équipement insuffisant ou inadapté2, en particulier pour les petites entreprises, les organismes sociaux (RSI, CNAMTS) et de prévention (OPPBTP) ont mis en place un programme visant à favoriser la prévention par des aides à l'équipement.

Le programme d'aide de la CNAMTS, destiné aux entreprises de moins de 50 salariés s'est achevé le 31 juillet dernier.

Celui mis en oeuvre par le RSI, Bâti Pro) est encore accessible aux artisans sans salarié, jusqu'au 31 octobre prochain.

Il s'agit d'une aide financière pour l'achat3 d'équipement de travail en hauteur : échafaudage roulant ou plateforme individuelle roulante (PIR) ou plateforme individuelle roulante légère (PIRL).

Dans le premir cas, l'aide est de 40% du montant total H.T., dans la limite de 3 000,00 €. Dans le second, elle est de 60% du montant total H.T., dans la limite de 1 000,00 €.

Ces aides sont, bien entendu, soumises à conditions s'agissant, rappelons-le, d'une aide aux artisans :

- exercer son activité seul et sans salarié,
- être à jour de ses cotisations sociales,
investir dans un équipement de travail en hauteur éligible à l'offre,
- être formé ou suivre une formation spécifique sur les échafaudages roulants (pas de formation obligatoire pour les plateformes individuelles roulantes ou légères),
- avoir réalisé la consultation RSI prévention Pro, pour la santé des artisans du bâtiment chez son médecin traitant,
- s'engager à respecter les conditions générales d'attribution de l'aide financière.

Les précisions concernant la présentation de l'aide, la constitution du dossier de demande (réservation) ainsi que les matériels éligibles sont accessibles sur le site du RSI (lien).

Des subventions (jusqu'à 5 000,00 €) et prêts à taux bonifié (jusqu'à 30 000,00 €) peuvent être également accordés par l'OPPBTP aux entreprises adhérentes.

L. Demeure

Crédit photo : Echafaudage chantier rénovation intérieure © H. Rius / mfi ECO

1Accidents du travail
2Mais aussi à la négligence et, pire, la désinvolture, comme observé sur de nombreux chantiers.
3Et seulement l'achat, non la location, le lcrédit-bail, etc.